jardin ruines 2web

Les souterrains, les ruines. Ça me rappelle de vieux rêves d’enfants dans lesquels sous mon lit vivait un peuple d’êtres étranges. Ils fuyaient la lumière car celle-ci leur brûlait les yeux. Ils ne communiquaient que grâce à des récepteurs sensoriels. Une sorte d’antenne en plein milieu du front avec laquelle ils se caressaient pour ressentir les émotions de l’autre. Aucune vision de forme, de couleur ou de taille, aucune notion de beauté ou de charme. Que des pulsations, des ressentis, pas de moyen de tricher. Ceux qui essayent sont envoyés sous le métro, les aéroports ou les grandes usines. Impossible de ressentir quoi que ce soit dans ces endroits, trop de bruits, trop de vibrations… Ils appellent ça les couloirs du malheur. Un peu notre enfer à nous. Parfois, lorsque la terre tremble ou qu’un volcan se déchaîne c’est simplement parce qu’ils font des travaux là-dessous. C’est pas parce qu’on habite sous terre qu’on a pas droit à son confort ? A mon avis, là, je ne sais pas ce qu’ils ont fabriqués mais ça devait être une sacrée belle maison….   

panorama web